Fond: Simple generous gifts par Devinian

Toutes les publications

Aurora 2 177

Critique : Irazure, par Rosycoeur

Bonjour,
Suite à sa demande, je vais critiquer Irazure de Rosycoeur. La fiction est censée contenir le personnage de Rainbow Dash, ainsi qu’un OC, le personnage de Pen. Selon l’auteur, il s’agit d’un cross-over et univers alternatif.
Cette fiction nous raconte l’histoire d’une Rainbow Dash alternative, cette dernière n’ayant pas été épargnée par la vie, qui se retrouve à accompagner Pen, une pégase ayant le pouvoir de voyager entre les dimensions. Ces dernières doivent éviter d’interagir avec les habitants de chaque univers.
L’idée de base est intéressante, mais est aussi risquée. Cependant, ce point de départ permet à l’auteur de raconter plusieurs histoires sans qu’il soit nécessaire qu’il y ait un rapport entre elles, en dehors de la présence des deux protagonistes.
L’auteur ouvre l’histoire avec la description d’un personnage étrange, qui apparemment souffrirait d’une forme de corruption. On ignore son identité, mais un indice est laissé de par la couleur de ses yeux. Nous passons ensuite rapidement sur la Rainbow Dash de cette histoire, qui se révèle être atteinte d’une maladie incurable et handicapante : l’épilepsie. Alors qu’elle se morfond, Pen apparaît dans sa chambre à travers une flaque d’encre. Il s’agit de la base du pouvoir de Pen. Cette dernière prend pitié de la pégase et l’emmène visiter le multivers, tout en ignorant la maladie dont souffre R.D. Pour l’instant, elles ont traversé trois univers différents.
 
Les différents univers sont bien distincts, et certains sont un peu plus intéressants que d’autres. Celui d’où vient Rainbow Dash est une version de l’univers où toutes les mane six se retrouvent séparées, que ce soit par leur travail ou leur famille. Rainbow se retrouve donc seule, à devoir gérer comme elle peut sa maladie, et surtout en pleine dépression. Cet univers n’est pas très original, mais il permet de découvrir l’état d’esprit de Rainbow Dash, et surtout sa volonté de s’échapper à ce quotidien oppressant. On, y voit aussi Pen qui se prend d’affection pour cette pauvre pégase, et surtout saisit l’opportunité d’avoir un compagnon de voyage.
S’en suit un univers où Derpy est une élève de la princesse Cadance, qui semble être l’équivalent de Celestia dans ce monde. Je trouve cet univers un peu quelconque, ne servant qu’à mettre en avant des personnages secondaires. On y apprend cependant que Pen apprécie de retranscrire dans son carnet les évènements de ce monde, aussi simples soient-ils.
Vient l’un des univers qui m’a le plus amusé dans l’idée, l’adaptation du jeu sur mobile. L’explication des règles et surtout les raisons sont bien amenées, et l’idée d’un monde “Pay2Win” change un peu. C’est aussi l’univers où l’on découvre les capacités de création ex nihilo de Pen. Il lui suffit d’écrire une chose dans l’air pour le transformer en élément réel, ici des bits afin d’acheter à manger. Ici Rainbow Dash se permet aussi une petite escapade sans grande conséquence.
On termine sur l’univers Equestria Girl où l’on suit en parallèle l’apprentissage de la marche humain par Rainbow Dash et une petite partie de la vie de Sunset Shimmer après la défaite des Sirènes. On y voit surtout une Pen s’émerveiller devant une Rainbow Dash en apprentissage, et qui à l’air d’avoir besoin de ce genre de moment, car elle aurait vu des mondes bien plus sombre et triste.
Nous n’avons à l’heure actuelle pas d’autre monde. J’aimerais en voir plus, mais surtout j’aimerais que chaque monde soit un peu plus travaillé. Lorsque Rainbow Dash interagit avec des habitants du monde “jeu”, il n’y a aucune conséquence en dehors de Pen qui s’énerve un peu. Pire, le fait que Pen créait de l’argent dans un monde régi par ce dernier pourrait avoir plus de conséquences. Je m’attends à voir des univers bien différents à dans la suite, car j’aimerais être surpris, voir des choses auxquelles je ne m’attendais pas.
 
Pour ce qui est des personnages, j’ai un peu de mal avec certains côtés de ceux-ci.
Nous avons donc ici une Rainbow Dash qui n’a pas pu vivre son rêve de devenir une Wonderbolt à cause de sa maladie. Elle s’est retrouvée isolée suite à des décisions de vie de ses amies. Elle a du mal à accepter cet état de fait, mais quand Twilight s’inquiète pour elle, elle n’arrive pas à accepter l’aide et ne répond pas à la lettre de la licorne violette. Elle est cependant très curieuse, et surtout tenace. Malgré sa maladie, elle continue à s'entraîner à voler, même si on apprend que c’est surtout pour s’oublier dans l’effort. Un élément que je trouve dommage, c’est que sa maladie, en dehors de la situation initial, n’a pour l’instant eu aucune incidence sur l’histoire.
Le personnage de Pen, lui, est assez étrange. Déjà, le fait que ce soit une Rainbow Dash alternative ne sert qu’au début. On oublie très rapidement ce fait, et je n’ai pas eu l’impression que ça ait une quelconque importance en dehors de la surprise initiale. Elle nous est présentée comme une sorte d’archiviste, passant de monde en monde pour recueillir l’histoire de ce dernier. Ses pouvoirs cependant sont extrêmement puissants. Elle est capable d’écrire dans l’air, et surtout, de donner corps à ce qu’elle écrit. Elle est aussi capable de se soigner avec de simples crayons de couleur. Ici elle ne régénère que sa queue, mais les limites ne sont pas clairement définies.
Les interactions entre les deux voyageuses sont mignonnes, et assez naturelles. Cependant on a l’impression que tout est un peu rapide. Pen emmène Rainbow Dash sans vraiment de raison, mais ça n’est pas un énorme problème. En dehors de cette décision discutable, je n’ai pas vraiment de problème avec les personnages, que je trouve au final assez attachants.
 
Pour finir, au niveau de la fiction en générale, j’apprécie beaucoup l’idée, qui me rappelle des vieilles séries comme Sliders ou Code Quantum. Cependant, cette fiction mériterait des chapitres un peu plus longs, avec plus de temps donné à la découverte de l’univers dans lequel les deux voyageuses arrivent. Je trouve aussi que le vocabulaire devrait être un peu plus recherché, l’histoire se concentrant sur une personne censée être une écrivaine plutôt douée. J’ai eu l’impression que l’histoire était très, voire trop, enfantine.
Je reste cependant curieux de voir la suite.

Sonic 11 381

Et maintenant parlons de cette merde


Avant hier j'ai mis un article sur mon prochain chapitre d'anti-bronysisme et bien maintenant parlons de cette merde qui est ma première fic : Une vérité étrange 

 
Beaucoup de choses ont changé depuis le dernier chapitre d'une vérité étrange exemple mon OC ça va entraîner beaucoup de modif à faire et bon de toute façon cette chose à fait le buzz pour être une merde total (oui c'est maintenant que je l'avoue) alors je voulais vous demander je continue la fic ou je l'arrête (je vous avertis même si la majorité voudront probablement que je l'arrête il y a de forte chance que ça continue) alors bon j'ai probablement été connu pour avoir fait cette merde.
 
c'est ça donc mon OC a changé pour ne pas avoir de problème avec sega (seul ceux qui auront lu ma fic comprendrons) parce que sinon pour le scénario pour le troisième chapitre va aussi changer et je vais corriger les fautes au passage.
alors cette fois la prochaine fois que vous me lisez ce sera un chapitre alors à la prochaine fois!!!!

Raxacoricofallapatorius 13 269

Fiction finie d'avance ou non ?

Salut les poneys !
D'ailleurs est-ce que Celestia est un cheval ?

BREF.
 
Après avoir regardé la rediffusion du live-débat Mlp que vous pouvez voir Ici, là, juste là, et plus ici,
je me suis posé la question suivante :
 
Pour un auteur, est-ce que c'est mieux de finir sa fanfiction avant de la publier
ou est-ce que au contraire il faut l'écrire au fur et à mesure ?
 
En effet les enfants, une fanfiction déjà finie à pour qualité le fait que vous n'aurez jamais cette impression d'être "en
retard", car vous n'avez plus qu'à publier vos chapitres ( D'ailleurs, cette article ne s'adresse pas aux one shots ! ) à un rythme donné. Et en plus, comme il a été dit dans le débat, une fiction "hebdomadaire" a tendance à retenir les lecteurs plus longtemps ;) !  Car oui, comme vous avez pu le constater, souvent on voit de moins en moins de lecteurs à chaque chapitre.
 
MAIS ATTENTION !
 
Parce que oui, y a pas que des points positifs l'ami ! Imaginez vous que vous recevez une critique, constructive, qui vous explique les points qu'il faudrait éventuellement changer. Vous, avec votre fanfiction finie, vous n'allez peut-être pas avoir l'envie de modifier vos 20 chapitres suivants, surtout qu'en plus, d'autres critiques vont suivre ! Si ce n'est des critiques que sur la façon d'écrire, c'est ch*ant mais ça peut aller. Mais en revanche, si on vous reproche un trait de caractère à un de vos petits poneys (OverPeté style Marie Sue) et que vous voulez régler le problème, eh bah bonne chance, vraiment ! Parce-que la, faut carrément changer des dialogues, des actions etc. 
 
Ça peut donc en agacer certains qui ne vont plus prendre la peine de lire
les critiques et qui vont se contenter, comme des machines,
de poster leurs chapitres, sans jamais rien changer.
 
Alors, Raxacoricofallapatorius, le mieux c'est de l'écrire au fur et à mesure ?

 
Avant d'argumenter ce point, laissez-moi vous introduire une petite définition :
 
Procrastination : Nom féminin ( latin procrastination, ajournement, de cras demain)
- Tendance pathologique à différer, à remettre l'action au lendemain.
En gros, c'est quelque chose de chiant dont il est difficile de se débarrasser, je parle en connaissance de causes

 
Comme d'habitude, je ne sais pas vraiment. Parce-que oui, quand on l'écrit au fur et à mesure, on a l'avantage
de pouvoir s'améliorer au fil des chapitres ! Là, c'est sûr qu'on peut se dire ; "Bah alors c'est ça qu'il faut faire !"
GROSSIÈRE ERREUR !
 
Forcément, y'a un petit quelque chose qui casse tout ! En écrivant au fur et à mesure, on peut, pour différentes raisons, faire une pause dans les écrits, prendre du retard sur ce qu'on avait prévu puis se dire que les lecteurs attendent et commencent à se lasser. Donc on se dit qu'il faut se dépêcher de finir, alors on écrit un truc qui, parfois, ne nous plaît même pas ! Et donc, au fil des chapitres on perd l'envie, on se dit qu'il faut finir cette fichue fic', même si la qualité baisse. Et croyez-moi, quand un auteur en a marre, ça se ressent dans la Fic'. Les personnes "atteints" de procrastination doivent bien connaître ça...
 
Alors, qu'en pensez-vous ?
Pour vous, quelle est la "meilleure" méthode, s'il y'en a une ?
Quelle est votre méthode ?
 
Je vous laisse débattre ci-dessous, moi, je vais me faire couler un bain !
 

 
 
 Et j'ai même pas fait copier/coller pour la définition !
 
j'ai recopié au clavier ._.

Rosycoeur 9 225

Les changements d'orthographe et de grammaire


(Au cas où)
 
Comme vous le savez, il y a eu plusieurs changements de l'orthographe et de la grammaire ces derniers temps. Des changements qui paraissent parfois si aberrants que beaucoup de gens en sont indignés, crient à l'incompétence de ceux de l'Académie française. Ces modifications ne m'enchantent pas vraiment aussi, mais il vaut mieux tenter d'être objectif, je suppose ?
Dans cet article, je donnerai à chacun des deux camps (contre et pour respectivement) un argument. Oui un. Parce que je suis flemmarde, que je n'ai eu l'idée de cet article qu'aujourd'hui et que j'ai envie de le publier là, même si j'aurait mieux fait d'attendre pour le travailler et tout et tout pour fournir un article entier au lieu d'un morceau qui n'a que le mérite d'avoir des images. Mais tant pis, je fais ce que je veux même si c'est pas bien ?
Et puis, si vous êtes insatisfait, vous pouvez débattre en commentaires. Les débats sont plus enrichissants qu'un article, même s'ils sont souvent démarrés par ce dernier. Bref.
 
Ça devient de plus en plus compliqué...


De base, ces changements servent à faciliter ceux qui sont en difficulté avec la langue française. Personnellement je ne les aime pas trop, mais j'ai plutôt des facilités en grammaire donc je ne sais pas comment vont ceux qui ont du mal.
Le problème, c'est qu'à force de changements, on ne s'y retrouve plus.
Si bien qu'en annulant certaines choses, on finit par avoir des problèmes grammaticaux qui s'ajoutent. Les parents sont anxieux et les professeurs sont complètement déboussolés.
Même si la langue française se montrera plus indulgente tant qu'il y a une explication, ça devient vraiment compliqué. D'ailleurs, je pense que cette possibilité d'accepter certaines choses si justifié est confusante...
 
Le français est une langue vivante !


A quoi en serons-nous si nous avons refusé toute modification de la langue de Molière ?
Au stade actuel, notre façon de parler serait un véritable dialecte si des gens de la Renaissance nous entendaient.
La langue est changeante, c'est normal qu'il y ait peu à peu des modifications. Le contraire ? C'est une langue morte. Et puis, après tout, elle est faite pour être parlée. Et ça, c'est beau.
 
Et donc...
Oui, c'est tout. Ce n'est pas mon meilleur article, et la partie pour est plus courte que la partie contre. Tant pis.
Mais je dois conclure ça par une remarque :

A mon avis, il n'y a personne qui va se plaindre car on ne respecte pas les nouvelles règles. ... au contraire de ceux qui sont atterrés par elles. Mais la résistante opposée par l'enseignement, les parents et les gens en général arrive à conserver les règles originelles.
Et donc sur ce site, que devons nous faire ?
Je ne sais pas.
Quoi, tu n'apportes même pas de réponse ?
Bah, les gens font ceux qu'ils veulent ? C'est comme ceux qui utilisent les termes VO et ceux qui emploient les termes français. Je veux dire, je ne vais pas les en empêcher !
Allez, salut.

Xelarande 2 110

Fermeture des inscriptions et Annonce des participants

Bien le bonjour à tous !
Désolé pour le retard de cet article (1 jour à vrai dire ), j'ai eu un empêchement...
Je veillerai à ce que cela ne se reproduise plus...
En attendant, cet article veut dire 2 choses:
 
-Comme l'indique le titre, les inscriptions sont fermées.
-Les personnes inscrites seront celles qui l'auront fait savoir en commentaire du premier article
 
Mais ne vous faisons pas attendre plus longtemps, voici les challengers :
 
Tout d'abord,@Rosycoeur !
Ensuite vient @BroNie !
Et enfin, mon cher ami, @jojo !
 
Pour ceux n'ayant pas vu le premier article (et d'abord, qu'est-ce que vous faites là ?), je rappelle les règles :
 

L'histoire peut faire jusqu'à cinq chapitre maximum. One-shots autorisés.
Dedans, nous devons voir la corruption de Rarity. (Donc tag "Sombre" obligatoire) Peu importe si la fiction est une continuité du comic original.
Discord n'apparait pas.
Spike dans l'histoire. Non négociable.
(FACULTATIF) Rarity est soignée à la fin et revient avec ses amies et Spike. On est en période des fêtes, alors soyons heureux !

 
Voilà, ce sera tout ! J'espère que je ne vous en ai pas trop demandé...
Allez, soyons sympa !
Si une des règles vous gênent, vous pouvez la supprimer (Pour votre fiction), mais vous serez obligés de prendre la facultative.
Sur ce, commencez à vous inscrire !
Les écrivains auront jusqu'au 27 janvier pour rendre leurs chefs-d’œuvre !!
De plus il faudra me montrer vos œuvres par Google Docs ! (Vous m'envoyez un lien en message privé, c'est facile.)
Bonne chance à tous les participants !!

Xelarande 14 169

Défi d'écriture: ZE CHALLENGE

Salut à tous !
Comment la communauté se porte-elle ?
 
 
 

 
Comme d'habitude, donc...
 
Non, je plaisante...
J'espère que vous avez passé de bonnes fêtes !!
Si ce n'est pas le cas, voici un petit Challenge de fin d'année ! (histoire de la finir en beauté)
(...Tiens, j'ai fait une rime.)
Les inscriptions se feront dans les commentaires et seront ouvertes jusqu'au 05/01/16 à minuit pile !!
Passé ce délai, toute inscription en retard en commentaire sur cet article se verra supprimé. (son commentaire sera masqué, désolé, c'est la règle.)
Les écrivains inscrits seront annoncés le jour de la fermeture des inscriptions dans l'article paru ce jour.
Le thème de la fiction portera sur...
 
(SUSPENSE)
 
 
Nightmare Rarity !!!

 
De toute beauté...
Quoi ? Comment ça, ça n'a rien à voir avec le thème des fêtes de fin d'années ??
Ben, Excusez-moi, je fais ce que je peux pour trouver des idées !!!
BREF, voici les règles du défi:
 

L'histoire peut faire jusqu'à cinq chapitre maximum. One-shots autorisés.
Dedans, nous devons voir la corruption de Rarity. (Donc tag "Sombre" obligatoire) Peu importe si la fiction est une continuité du comic original.
Discord n'apparait pas.
Spike dans l'histoire. Non négociable.
(FACULTATIF) Rarity est soignée à la fin et revient avec ses amies et Spike. On est en période des fêtes, alors soyons heureux !

 
Voilà, ce sera tout ! J'espère que je ne vous en ai pas trop demandé...
Allez, soyons sympa !
Si une des règles vous gênent, vous pouvez la supprimer (Pour votre fiction), mais vous serez obligés de prendre la facultative.
Sur ce, commencez à vous inscrire !
Les écrivains auront jusqu'au 27 janvier pour rendre leurs chefs-d’œuvre !!
Aussi, si les modérateurs sont d'accords et qu'il voient cet article, je leur demande de faire preuve d'indulgence envers les écrivains, ce serait idiot qu'ils rendent leurs fictions en retard sous prétexte que celles-ci avaient mises du temps à être acceptées...
Enfin, je vous dis pas comment faire votre travail, hein !
Commencez donc à écrire, 3 semaines, ça passe vite...
Au fait, j'ai failli oublier, envoyez-moi vos fictions par google doc !
Sur ce, Bonnes fêtes et Bonne chance à tous les candidats !

(Je sais pas si c'est bon de finir sur cette image...)

Sonatwilipie 17 140

Mes futurs projets

Salut tout le monde ! 
 
J'espère que vous avez passés de bonnes fêtes. Maintenant, reste plus que le nouvel an et… 2017 ! Enfiiiiin !
 
Bref. Je vous annonce que ma fic avec Scoot en perso. principale ne verra jamais le jour because… 
Because pas d'inspiration, et de toute façon je trouvais ça un peu nul comme fic. Pas sûre que ça aurait plu à tout le monde.
 
Du coup dans cet article, je vais vous présenter les fictions que je prévois d'écrire. Et je peux vous le garantir, c'est sûr à 210% (vive l'excès). 
Bien sûr, je vais d'abord finir ma fic principale, j'ai nommée Thirst for revenge. (Le chap 6 arrive à grands pas)
Let's goooo !
 
–> Bienvenue à CHS !
Fic de 8 chapitres, pas plus pas moins. Avec les Mane 6 + Sunset + Spike en humains au lycée. Élément anthro : ailes. Pour la magie pas de corne. Juste la magie. Lol
 
–> Descendants
Une fic avec les fils et filles des Mane 6, qui vont partir à l'aventure pour savoir s'ils sont les héritiers des Éléments. Donc des O.C. et aussi (une grande première pour ma part) une pointe de romance.
 
Voilà voilà, c'est tout. J'ai d'autres idées mais elles ne se sont pas encore concrétisées, et seul l'avenir nous le dira !
 
Bref à bientôt et bonne fin de vacances à tous
 
Sonatwilipie

Raxacoricofallapatorius 32 353

Votre type de fiction favori ?

AUBERGINE !
Aubergine aussi ici.

 
BREF.
 
Bon eh bah, que dire que dire ? Tout est dans le titre non ? Mais bon !
Suite à l'article de Rosycoeur que je vous conseille d'aller voir Juste la ! si ce n'est pas déjà fait, je me suis posé la question suivante : 
 
Parmi tous ces styles d'oeuvres ici, laquelle est celle qu'on aime le plus ? Et comme si y'a que moi qui répond bah ça va pas être très très instructif, je vais mettre un lien vers un sondage ( fait par mes soins, et ouais ! )
 
Le sondage juste ici !
 
Je vous invite à y répondre avant de passer à la suite, parce que oui, y'a une suite !
 
 

 
Interro surprise !
Parce que oui, c'est bien de savoir quel est le type de fiction favori, mais le mieux,
c'est de savoir pourquoi !
 
Alors maintenant que vous avez répondu au sondage ( VOUS Y AVEZ REPONDU N'EST-CE PAS ?! ), je vous invite aussi dans les commentaires à dire pourquoi vous aimez tel ou tel style ! 
 
Et si ça vous amuse, aussi dire lequel de ces styles vous aimez le moins :) 
 
Sur ce.... ALLONS-Y !!!
 
Ou plutôt Allez-y, mais ça gâche tout après :o

Rosycoeur 11 216

Les tags c'est magique


Un jour, Littera Inkwell décida de faire un peu de lecture. D'humeur magique, elle rechercha dans les histoires de MLPFictions.
Notre compère, cependant, fut confuse. Quand elle désirait rire, elle ne semblait tomber que sur des tragédies. Si elle ne voulait qu'une petite histoire rapide et achevée, elle voyait défiler de gros pavés excédant les 100 000 mots. Enfin, quand elle voulait revoir un texte qu'elle avait bien aimé, mais dont elle ne se souvenait que des aventures palpitantes, elle fut bien embêtée.
Quel fouillis toutes ces histoires ! Un véritable bazar ! Il fallait trouver un moyen de les classer proprement, par genre.
Or, elle avait entendu parler du système des "ta gueux". Outre cette faute d'accord qui crèverait les yeux d'Aurora, cela ne voulait pas dire grand chose... mais apparemment c'était efficace.
(Cette légende, trouvée on ne sait où, n'est pas certifiée.)
 
Donc voici un article qui va parler des tags. Oui mais pourquoi ? Pour expliquer leur fonctionnement pardi. Mais il y a déjà ça dans l'aide ! J'ai envie d'approfondir.  Mouais... ce n'est pas beaucoup. Tu ne peux pas faire des tutoriels plutôt ? Certes cher ami imaginaire, mais j'ai un argument infaillible qui détruit tout ! Quoi donc ?
 

(Ouah, l'argument de ouf.)
A noter que cet article doit une de ses qualités par la présence d'imaaages, qui en plus sont assez spécifiques (en gros ils ne couvrent pas tout ce qu'on peut trouver dans un tag). Mais c'est cool.
J'utiliserai les descriptions du centre d'aide.
 
I - Les tags "de caractère"
Ce sont les tags qui donnent le trait de l'histoire et qui veulent dire quelque chose.
ROMANCE
premier dans la liste, premier dessiné, premier cité
"Une histoire ayant pour thème principal une relation amoureuse entre les personnages."
La première fanfic de ce site est une romance, traduite par Lostrios. C'est tout bête et je ne pense que quelqu'un puisse hésiter à le mettre. Je pense que tout est déjà dit en haut. Ne mettez pas de tags Romance s'il n'y a que des amitiés ou juste parce qu'il y a un couple de personnages de fond ou même de personnages importants mais secondaires.
Mais imaginons que vous avez écrit un bon 30 000 mots d'un futur ultrapavé, et que vous souhaitez instaurer une romance entre le protagoniste et un nouveau personnage, ou même un ancien. Faut-il mettre un tag Romance ? Oui si c'est une vraie relation sérieuse qui va durer. Non si ce n'est qu'une aventure temporaire, et aussi si c'est trop court (tu vois l'amant(e) le temps de quelques chapitres, aussi torride soit leur relation, ça ne sert à rien s'il/elle ne réapparaît plus).
TRISTE

"Pour les fanfictions cherchant à attrister le lecteur, généralement basées sur un événement tragique. Une fanfiction triste peut avoir une fin plus ou moins heureuse."
... Au contraire de la tragédie, qui est complètement différente et qui a sa propre catégorie sur Fimfictions. Néanmoins, les tags Triste et Comédie sont contraires. A noter qu'en tant que tags contraires, je ne vois pas l'utilité de les mettre tous les deux pour une même histoire sans véritable raison (Tout comme le tag Inclassable/WTF d'ailleurs).
Ici c'est simple, et tout est dit au-dessus. Personnellement, les meilleures fictions tristes sont nuancées dans les sentiments (pas que des pleurs) et présentent des moments heureux, pour rendre l'émotion encore plus forte.
COMÉDIE

"Une histoire dont le but est de faire rire le lecteur."
Voilà. Rien à dire dessus. A part peut-être que l'humour est différent pour chacun.
GUERRE/VIOLENCE

"Lorsque l’intrigue tourne autour du conflit militaire entre deux nations, peuples ou factions ennemies. Le tag Violence est quant lui utilisée de manière plus générale pour toute histoire narrant un contenu particulièrement violent."
Ça, c'est un vrai sujet de discussion ! Un des trucs qui saute aux yeux, c'est que ce tag comporte deux notions. Pour Guerre, c'est évident : si un conflit est au centre de l'intrigue. Quant à Violence... il est souvent associé avec le tag Sombre.
Ils concernent tous les deux la violence. Néanmoins, Violence est plus axé sur le physique (c'est en tout cas comment je l'interprète), alors que Sombre est plus général et traite d'autres sujets. J'imagine que les combats (par exemple dans un sport) sont de base dans Violence avant Sombre.
SOMBRE

"Concerne les histoires, susceptible de choquer ou de faire peur au lecteur de par leur violence extrême, physique ou psychologique, ou par la présence d’éléments inquiétants ou macabres."
Pour faire court, les fanfictions sombres donnent mal à l'aise. Ils traitent de grands sujets comme la folie et la mort. C'est un tag assez vaste, qui englobe à la fois les boucheries et les fiction sans violence qui ont une atmosphère inquiétante.
Dans tous les cas, ça rappelle quelque chose d'effrayant, implicitement ou très explicitement.
INCLASSABLE/WTF
Et encore... c'est trop sérieux.
"Histoire absurde et manquant volontairement de logique, souvent dans un but comique, ou tout simplement trop particulière pour entrer dans d’autres catégories."
Penchons-nous d'abord sur WTF. Très souvent allié avec Comédie, il traite des délires sans sens. Ça ne concerne pas le chaos de Discord, et à mon avis c'est le caractère des personnages qui donnent l'aspect n'importe nawak (coucou Trollestia). Néanmoins il y a t-il une différence entre Comédie et WTF ? Évidemment, je pense que Comédie concerne aussi ce qui est réaliste, au contraire de l'absurde.
Et Inclassable... Y a t-il vraiment une fiction inclassable sur ce site ? Je n'en connaît qu'une seule, que j'ai écrite il y a longtemps et que je referai peut-être un jour, car j'aime son principe. Les histoires qui n'ont pas de tag de caractère peuvent-ils être considérées comme inclassables ?
AVENTURE

"Pour les histoires dont l’intrigue se présente comme une quête épique pouvant affecter bien plus que la seule vie de ses personnages. Il pourra s’agir par exemple de stopper une catastrophe."
Quand j'ai lu cette description, je n'étais pas d'accord, même si je ne sais pas trop sur quel point. Il est contraire au tag Slice of Life. Généralement, il est épique et implique un voyage. ... J'espère que vous ne pensiez pas aux aventures, qui n'ont aucun rapport. Il y a souvent un grand vilain qui doit être arrêté.
SLICE OF LIFE

"A l’inverse des histoires « aventure », les slices of life (ou tranches de vie) ne concerne que les personnages qui y prennent part et leur entourage, sans grand impact sur le reste du monde."
Des poneys qui vivent leur vie. Techniquement, il est incompatible avec Sombre et Guerre/Violence. Et WTF ? Généralement, c'est assez MLPesque. Ça me gêne assez ces termes "affecter la vie de plusieurs personnes ou pas".
Je pense qu'une fanfiction qui traite du quotidien de Célestia, qui à pourtant à sa charge tout Equestria, peut être légitimement dans cette catégorie.
POLAR

"Histoire centrée sur une enquête autour d’un événement mystérieux..."
Ce tag est très peu sollicité. En effet, il n'y a pas mal d'histoires avec des mystères, mais le nom de cette catégorie signifie clairement récit policier, avec des détectives. Cela peut donc traiter du mystère du meurtre du couple royal et celui de la disparition des gâteaux. Les vengeances ne sont pas dedans, et en général le mystère est partagé, c'est-à-dire que ce n'est pas quelque chose de propre au protagoniste.
POÉSIE/CONTE
Une image aussi floue que ce qu'elle désigne...
"Soit un texte sans réelle intrigue dont l’intérêt se trouve dans le style et dans la beauté de l’écriture, qu’elle soit en vers ou en prose, soit un texte volontairement flou dans son contexte visant par exemple à donner une morale ou à décrire une légende."
Ce genre est alors mais alors presque pas utilisé. Le premier, Poésie, sert à écrire des poèmes ou des textes beaux littéralement (comme les lettres d'amour). Quand à Conte, bah c'est dit au-dessus. Les textes qui sont des légendes anciennes sont dans cette catégorie, mais pas les histoires sur ces légendes anciennes.
 
NORMAL
N'a vraiment pas d'idée dessus...
"Une histoire pouvant s’inscrire dans le quotidien des personnages, sans événement dramatique, épique, violent, etc..."
...
Le tag le plus incompris de tous, dont moi. Je sais qu'il est incompatible avec Sombre, Guerre/Violence et évidemment WTF. La description donnée correspond plus à mon goût au Slice of Life. Pour moi, il correspond soit à un univers MLPesque (qui peut être un épisode), soit au tag Drama de Fimfictions, qui sert à montrer la présence d'actes et réflexions réalistes.
Je ne sais pas.
 
II - Les tags "d'état"
En gros, à eux tous seuls, ils ne définissent pas clairement une fanfiction, mais ils apportent des informations importantes.
EDIT : il est vrai que les tags Humain et Anthro correspondent plus aux tags d'état. Merci à Acylius de l'avoir remarqué.
HUMAIN

"Lorsque des humains sont présents. Il peut s’agir de poneys humanisés."
Généralement, les fanfics dessus concernent trois sujets : Equestria Girls, MLP humanisé et Humains à Equestria. Il y a évidemment autre chose, mais ce sont les plus marquants.
Le premier est centré sur l'univers des films EG. Rien à dire de plus. MLP humanisé, présent assez tôt, est tout simplement l'humanisation de tout Equestria, sans de rapport avec les films. Il est toujours avec Univers Alternatif. Et le dernier, les fameux HiE, consiste à un humain qui se retrouve avec Equestria, transformé ou non.
Dans tous les cas il y a des humains, donc ce n'est pas compliqué.
ANTHRO

"Si les poneys présentent des caractéristiques anthropomorphiques, telles qu’une station bipède ou des mains, sans pour autant être des humains. "
Souvent avec Univers Alternatif, bien qu'il n'y ait aucune fiction sur ce site à ce jour qui traite d'une transformation en Anthro. Ce tag est autant utilisé que Poésie/Conte. La plupart du temps, les univers anthropomorphiques combinent la technologie humaine et la magie équestrienne.
Néanmoins, les autres créatures présentant des caractères humains peuvent-ils entrer dans cette catégorie ? Les créatures mythologiques, et toute créature qui a une espèce définie séparée de l'humain, n'y entrent pas. Par contre je pense que le reste est admis (comme les furries).
CROSSOVER
Je suis vraiment fière de celui-là...
"Lorsque qu’un autre « univers » interagit avec MLP. Il peut s’agir de l’univers d’un autre dessin animé, d’un jeu vidéo, d’un livre, d’un film etc. Par exemple, des personnages de cet autre univers peuvent se retrouver dans le monde de MLP, ou inversement."
Tout est dit dedans en fait, il faut juste préciser c'est lequel (à moins que vous voulez en garder le secret). Si c'est croisé avec son propre univers, est-ce considéré comme un crossover ? Je pense que oui, s'il y a bien un "endroit" propre à cet univers (par exemple site, livre ou jeu vidéo).
UNIVERS ALTERNATIF

"Histoires se situant dans un monde parallèle où un ou plusieurs éléments ont été modifiés par rapport au dessin-animé. L’intrigue tournera généralement autour des conséquences de ces changements."
A noter que les histoires qui s'écartent complètement des mœurs du show - comme les fictions sombres - ne sont pas considérées comme appartenant à un univers alternatif.
Quand aux fictions qui sont trop anciennes et qui sont devenues malgré elles alternatives, je ne pense pas que c'est utile, il faut juste le préciser. Je pense que si la fiction est en cours, et que sa création date d'avant, ce n'est pas nécessaire de mettre ce tag.
ONE-SHOT
Voilà comment je l'imagine (de base y avait un fusil)
"Lorsque la fanfiction ne fait qu’un seul chapitre, relativement court."
A ce jour, le OS le plus long a été écrit par ironponymaiden et qui comporte 21 072 mots (et qui est en deux parties). C'est pour juste pour souligner le "relativement court". J'attend le jour où quelqu'un mettra en ligne un unique chapitre de 100 000 mots, pour tout de suite être refusé par les validateurs car c'est indigestible.
Peut-on toujours considérer une histoire comme un OS si elle est divisée en plusieurs parties. Personnellement, ça ne respecte pas le mot One-Shot, mais ça peut toujours entrer dans cette catégorie, du moment que l'auteur met tout d'un coup pour ne pas effrayer quelqu'un. Mais c'est compliqué, car on peut toujours considérer cela comme une histoire à plusieurs chapitres.
TRADUCTION
C'est moins classe quand on lit.
"Lorsque l’histoire ne vient pas de vous, mais que vous avez traduite une histoire publiée antérieurement dans une autre langue. Il vous faudra alors en précisez l’auteur original et donner un lien vers la fanfiction de base."
Je n'y connaît rien en traduction. Allez salut !
Plus sérieusement, n'oubliez pas de mettre ce tag quand vous faites une traduction, surtout si son nom n'est pas en français (ou en latin).
Les retranscriptions d'une œuvre étrangère, par exemple une vidéo anglaise qu'on réécrit en fiction, sont-ils dedans. Probablement non, du moment que cette œuvre est précisée dès la description pour ne pas attirer les mauvaises langues.
CHALLENGE
Risque d'être une histoire vraie...
Voici le tag le plus récent, Challenge. Il sert à regrouper les fictions qui ont été écrites pour un défi, qui peut être personnel. Ce défi doit alors être précisé.
Qu'en est-il des histoires qui ont malheureusement dépassé le délai ? Je pense qu'elles ont légitimement une place dans cette catégorie, puisque temps écoulé ou non, elles ont toujours un rapport, à moins que l'auteur décide de modifier la sienne pour en faire une originale.
NSWF

"« Not Safe for Work », littéralement, ce que vous ne voudriez pas être surpris en train de regarder. Sur ce site, cela désigne tout contenu à caractère sexuel et dérivé. Il est obligatoire de mettre votre fanfiction dans cette catégorie lorsque de tels éléments y apparaissent, même si cela n’est pas le centre de l’intrigue."
Nous y voilà...
De base il était pour le clop, mais maintenant il s'est étendu au gore, si bien qu'à présent il n'est plus nécessaire de préciser que c'est à cause de la violence (à moins qu'il n'y ait le tag Romance et que le lecteur ait un doute).
Il est très souvent accompagné de chapitres marqués "Mature", mais il est possible que non. Cela devient alors une indication pour montrer qu'il y a des choses pas nettes derrière.
 
Voilà
Donc pour cet article que j'ai enfin terminé. Honnêtement, je pense n'avoir gratté que la surface. J'ai beaucoup plus travaillé la forme que le fond, mais j'espère que ça vous aura apporté quelque chose.
N'hésitez pas à en discuter en commentaire !

Illheart 18 301

Comment créer un bon personnage OC?

 
 
Comme la plupart d’entre vous le savent, le monde de la création n’a jamais été quelque chose d’aisé.
Il y a toujours des moments difficiles à franchir, des vides, ou des pages blanches qui s’accumulent sans que nous puissions avoir le  moindre contrôle. Il y a des moments de remise en question, évidemment. Puis des envolés lyriques, des idées qui s’enchainent, et enfin le sentiment d’avoir accompli quelque chose de grand  qui nous faire dire : « Ca y est j’ai réussi ».
Créer est un travail à plein temps. Cela ne s’invente pas, et il nous faut nous plonger tout entier dans cet engrenage sans quoi notre œuvre ne sera pas totalement achevé. Il nous faut donner notre meilleur, mettre de notre amour et de tous nos sentiments pour réussir à toucher le lecteur, mais avant tout : nous-mêmes.
Ce travail, très dur à tenir car plein de complexité, nous touche en tant qu’écrivains-créateurs.
Sur cette plateforme, comme sur différentes autres (fanfiction.net, fanfic, etc…), nous mettons en avant nos histoires,  ainsi que nos ressentis et points de vues sur différents personnages. Ensemble nous créons des œuvres, plus ou moins longues, ayant plus ou moins de succès, mais c’est bien de NOUS qu’il s’agit.
Alors, j’aimerais aujourd’hui vous parler d’un des tenants de nos créations à tous : les personnages inventés, aussi appelés OC (Original Character = personnages issus de l’extérieur).
 
        En tant qu’étudiante en arts du spectacle, il m’est très souvent demandé de créer un contenu original  grâce à tout ce que j’apprends sur les arts cinématographiques et théâtraux. En plus de cela, j’ai toujours eu un… intérêt assez mitigé pour ces personnages, sortis de la tête des autres personnes. J’ai eu une époque où je ne lisais que des fictions avec des histoires autour de personnages inventés… puis le dégoût s’est installé au fur et à mesure.
 Pourquoi ça ? Pour de nombreuses raisons. Et je doute être la seule à avoir eu ces désagréables expériences de personnages bâclés, surpuissants, si parfaits qu’ils rayaient le parquet rien qu’en apparaissant. Cherchez au fond de votre mémoire, je pense que comme moi, vous vous souviendrez d’un de ces OC, qui vous a agacé, traumatisé, voir même tant marqué qu’un frisson d’horreur vous prend au tripes dès que la case « OC » est activée sur une fiction.
 Et c’est entre autre pour éviter de nouveaux traumatismes que je me présente à vous avec cet article.
 
A toi jeune écrivain(e) souhaitant créer son propre personnage, écoute les conseils d’une artiste en devenir (ou alors exprime moi ton avis dans les commentaires) qui espère pouvoir t’aider à créer ton expérience. Lis bien cet article, peut être qu’elle t’apportera quelque chose, en tout cas je l’espère.
 
/!\ Que ce soit clair, mon but est de vous donner les bases. Je pense qu'après cela, chacun à sa manière de créer, et je crois également qu'à vous donner une façon beaucoup trop poussé, je pourrais tuer votre créativité. Donc ne vous attendez pas à un article extrêmement profond qui vous dira comment choisir une couleur une caractéristique.
 
 
I - Les questions primaires
L’ébauche d’un personnage est très souvent le point déclencheur d’une idée. Par un concours de circonstances, il peut naître en chacun une sorte d’image floue, sans réelle consistance. Très souvent, c’est le physique du personnage qui vient en tête, comme une évidence… Et c’est à partir de là, qu’il faut éviter le piège.
Avant de commencer à écrire l’histoire, d’imaginer ses interactions avec les autres personnages, il faut ABSOLUMENT se poser ces trois questions :
 

Qui est-il ?

La chose qui vient le plus rapidement en tête dans la plupart des cas, c’est le physique. Moi-même j’ai toujours eu le physique de mes OC’s en tête avant tout le reste (spécial non ?)…. Mais, il ne faut pas en oublier le plus important pour un personnage : son identité. Comment s’appelle t-il ? Quel âge a-t-il ? A-t-il un travail ou des études ? Quelle est sa place dans la société ?
Il est primordial que chaque créateur se souvienne que ce qui importe le plus concernant un personnage…Ce n’est pas son physique, sa superficialité… Mais ce qu’il est au fond. Qu’il soit beau, moche, petit, grand, avec un grain de beauté sur la croupe, en soit, tout le monde s’en fiche. Par contre, son nom et sa personnalité sont des choses déterminantes. Que PERSONNE ne doit jamais négliger.
 

Quel est son background ?

Une fois l’identité du personnage défini, il faut s’intéresser à quelque chose de plus profond : le passé. Car oui, un personnage ne peut pas surgir de nulle part, et même si ce dit « passé » ne sera jamais évoqué, il doit être clair dans la tête du créateur.
Les épreuves par lesquelles un personnage passe, le forge mais explique également pourquoi il est devenu celui qu’il est dans votre fiction. Et c’est pourquoi aucun détail du passé ne doit être négligé : dans quel contexte a-t-il grandi ? Qui sont ses parents ? A-t-il des frères/Sœurs ? A-t-il vécu des moments traumatisants ?
Ne négligez jamais le background… Car comme vous, votre personnage doit être un chemin qui l’a conduit jusque là.
 

Quel est son but ?

Evidemment… Une fois ces questions réglées, il faut encore s’intéresser aux motivations du personnage. Pourquoi est-il là maintenant ? Dans quel direction s’oriente t-il ? A-t-il une fin ?
Oui, il faut prévoir la fin de la fiction, ou en tout cas, la finalité du personnage dans le cadre de la fiction. C’est extrêmement important d’avoir une idée claire du passé, du présent, et du futur du personnage. Cela aidera à garder une cohérence par rapport à ce dernier. Le pire qu’il puisse vous arriver, c’est de vous perdre dans vos envies sans réels liens, ne l’oubliez pas.
 
 
 
II - L’univers et les personnages autour de l’OC
 

L’univers + Contexte

S’il y a bien une chose à ne pas négliger une fois l’idée du personnage claire dans l’esprit… C’est l’univers dans lequel il évolue. A quelle époque ? Quelles technologies existent ? Quel régime ?
Il ne faut pas perdre de vue ce principe : « Le personnage le plus cohérent, s’effondrera si les bases de son univers sont bancales ». Rien ne sert d’écrire un personnage incroyablement bon, si c’est pour bâcler tout ce qu’il y a autour de lui.
Alors n’oubliez pas que de votre personnage vous devez aller à la généralité, à ce qu’il y a comme innovation ou non autour de lui. Cela doit être fluide, claire dans votre façon de décrire les lieux et la mentalité qui englobent l’univers dans lequel il évolue pour la fiction.
 

Relations avec les autres personnages

De l’univers… vient l’une des plus grandes questions : quelle relation a-t-il avec les personnages déjà existants ? Pour cela, vous devez déjà vous remémorer le caractère des personnages avec lesquels vous souhaitez faire interagir votre OC. N’oubliez pas le l’OOC (Out Of Character = éloigné du personnage original) guette avec voracité la moindre de vos erreurs.
Pour repartir sur les questions que vous devez vous posez, n’omettez aucune de ces dernières : Comment a-t-il rencontré les autres personnages ? Comment leur alchimie, leur indifférence ou leur haine s’est-elle construite ? Par rapport à quoi cela est-il dû (leurs opinions ? Leurs caractères ? etc…) Quels sont les liens qui les unis et les éloignent ? Quelle évolution lors de la fiction ?
Là encore, le passé, le présent et le futur sont toujours primordiaux.
 
 
III. Concernant l’auteur (s'applique à la fiction en générale)
 

Prendre son temps

Un personnage est souvent l’enfant d’une impulsion (tout comme peut l’être une fiction d’ailleurs). Une idée surgit, et BOOM il faut créer une fiction, s’empresser de tout rédiger, et terminer dans la soirée avant que l’idée ne foute le camp… Et c’est souvent là que vient l’erreur. A écrire trop rapidement, on oublie des choses, des détails et des points qui risqueraient de devenir de grands vides scénaristiques.
Alors par pitié, prenez votre temps. Vous n’avez pas un train à prendre, vous pouvez vous poser et réfléchir, ce n’est pas un examen noté.
 

La relecture

Oui, oui je sais. Ce point-ci doit être le plus connu de tous. Mais ce n’est pas seulement pour des fautes d’orthographes qu’il faut se relire. Non il a aussi bien plus important : la cohérence. Voyez, lorsque vous écrivez sous l’effet de l’inspiration, lorsque vous êtes pris par sa plume et que les lignes s’enchainent… Vous êtes capables d’écrire des phrases n’ayant plus aucun sens. Moi-même cela m’arrive assez souvent. C’est pourquoi il est primordial que vous relisiez vos chapitres et tout le reste afin de vous assurer une cohérence continuel dans vos idées.
Mais là encore il vous faut prendre votre temps. Que voulez-vous, tout est lié dans l’univers de la création !
 

Le plaisir d’écrire

Avant toute chose n’oubliez jamais que vous écrivez pour vous. Certes, vous faites également plaisir aux autres en leur offrant tout un pan de votre univers… Mais c’est vous que vous devez avant tout ravir. N’écrivez pas pour respecter des délais, n’écrivez pas non plus alors que vous répugnez à l’idée de taper la moindre ligne, ou pour faire plaisir à un lecteur très très actif… Faites-le à votre rythme, et pour vous.
Beaucoup de gens ont étés dégoûtés à force de ployer sous la pression des demandes ou parce que des commentaires désobligeants ont tués la créativité à sa sortie du cocon.
Ne soyez pas de ceux-là. Je ne lirai peut être pas vos fictions mais sachez que je vous respecterai et vous admirerai pour le simple fait d’avoir osé quelque chose de votre main. Vous avez l’ébauche d’un talent, à vous de l’entretenir à votre rythme pour en fait une part intégrante de vous-même et une passion dévorante.
Je ne le dirai jamais assez… AMUSEZ-VOUS ! Riez, pleurez, souriez, doutez, tentez absolument tout ce que vous voulez. Parce que si vous le pouvez, et que vous le faites pour vous, le spectateur ne pourra que ressentir votre amour pour ce que vous écrivez.  
 
 
Après cela... Il ne me reste plus qu’à espérer que ce petit article ai pu vous aider, ou au moins vous motiver à poursuivre sur votre lancée. 
 
_____________________________________________________________________________________________
 
HOP HOP HOP ! Avant de partir  retourner à vos grandes et incroyables aventures, j’aimerais vous faire une petite proposition. C’est un exercice qui peut être aussi intéressant pour vous que pour moi et qui vous permettra d’avoir un « exemple » de mauvais OC.
J’ai retrouvé il y a peu des anciennes fictions, et évidemment des anciens OC… J’ai absolument tout relu, avec une grande honte et un petit rire amusé par mes propres débuts. Et puis je me suis dit que peut être cela serait intéressant de mettre sur un article le résumé global d’une de mes fictions et d’une de mes OC, en y ajoutant mes commentaires et mes questionnements actuels. Je pense que cela me permet non seulement de relativiser par rapport à ce que j’écris maintenant ET surtout de me rendre compte de mon évolution, tout en vous proposant une analyse sans risquer de blesser quelqu’un puisqu’il s’agira de moi.
 
Qu’en pensez-vous ? Pour ? Contre ? Rien à faire tant qu’il y a des poneys ?  Je vous en prie l’espace commentaire est votre !
A vos claviers mes ami(e)s, moi je retourne à mes révisions pour les partiels.

Nouveau message privé