Fond: Simple generous gifts par Devinian

Toutes les publications

Appledreamer 6 123

Représentation Picturale n°2

Salut mes petites pommes ! (d'amour !)
 
En attendant le prochain chapitre de "Entre Frères et Sœurs" (qui devrait arriver sous peu), je voulais vous faire partager certaines de mes œuvres d'art sur la fiction. Faites par mes soins. (1€ l'entrée en faite, faut bien que je paye mes pâtes).
Seulement deux, mais c'est parce que les autres sont en phase de colorisation eux aussi. Et je ne suis pas un expert dans le domaine pour le moment (bon sang mes premiers cours de coloriage date de la maternelle !).
Voilà ! J’espère que vous apprécierez. ;)
 
Marie la redoutable !
 
Rose Bonbon la sorcière !

Ayeon 19 201

Crossover Mlp x Dark souls, possible?

Mon premier article!
 
Bon pour la faire plus détaillée, est-ce à votre avis possible de mélangé l'univers Mlp à l'univers des Souls( Bloodborn et Demon's souls inclus)?
 
Pour ma part oui mais avec de grosses contraintes. Je m'explique.
 
Nous partons de base avec des univers totalement différent. Pas besoin de faire un dessin, les Souls, dark fantaisy inspirer de Berserk et Mlp un dessin animé pour enfant inspirer d'une gamme de jouet. Alors le mélange de ces deux là semble impossible?
 
En faite non, il existe des façons de faire rencontrer ces deux univers et je vais vous en montrer une, prenons comme exemple Demon's souls.
Le royaume de Equestria a été engloutie par un brouillard épais et envahie par une horde de démons féroce dut à la soif de puissance de la reine Celestia. Une jeune noble du nom de Twilight, réussi à fuir le royaume avec des réfugiés mais fini malencontreusement dans le Nexus, lieu de prison des âmes. Elle apprend qu'elle doit vaincre les cinq archi-démons pour pouvoir libérée son royaume du brouillard provoquer par l'ancien, l'être à l'origine de tout cela.
 
Un pitch tout simple proche d'un héroïque fantaisie, mais de ne vous détromper pas c'est un Souls, alors elle va mourir, encore et encore. Le truc est simple les protagonistes et les antagonistes de la série vont remplacer les boss ou certain personnage de jeu de base sans pour autant les faire changer de caractères. (enfin une partie d'entre eux.)
 
Et pourquoi je prend Twilight et non pas mon OC personnel (Burning Hearts) c'est simple vous connaissez déjà le personnage et surtout Twilight est mon perso préférer :)
 
Mais avec tout cela j'ai un gros problème, comment serons les perso, poney, anthropomorphe ou humain?
 
Commençons par les Poney, l'avantage c'est que sa collerai parfaitement à l'univers Mlp mais le problème vient du fait que dans le jeu il y a beaucoup d'armes. Alors Twilight qui est une licorne ne serai juste qu'une magicienne. Ce qui à la fin perdrai un peu le charme légendaire des Souls, la capacité d'adaptation.
 
Anthro serai le meilleur choix entre les trois mais celui ci ajoute le problème des ailes et des cornes, je devrai faire attention à ce que ferai Twilight avec sa corne et à longue terme les ailes des pégases pourront poser problème niveau scénaristique.
 
L'humain est selon moi le meilleur choix, pourquoi? Et bien c'est très simple tout d'abord l'humain est t'une race faible qui résiste mal à la tentation ou à un gros coup de marteau de démon. Ce n'est pas rien si c'est la seul race dispo pour les Souls elle est la plus faible. Cela ne changera rien au niveau de certain perso.
 
Si avec tout cela l'idée vous plait dite le moi et si non dite le moi quand même pour savoir pourquoi.
 
Et pour ceux qui ne connaissent pas Demon's souls ce sera un bon début pour vous. Je resterai proche du lore du jeu et des caractère des perso de Mlp.
 
''Ne mourrez pas, vous perdrez vos âmes et ce serai dommage!''

Brocco 14 272

Salut, et merci pour les tentacules

Il y a maintenant un an, je postai ma dernière fiction sur ce site. Ce n’était pourtant pas censé être la dernière ; normalement, il devait y en avoir au moins encore une. "Je veux traiter ce sujet" me disais-je de manière récurrente mais sans jamais trouver la motivation de me mettre devant mon ordinateur et d’écrire. Dans le même temps, mon désir de lecture de fiction déclinait tout autant et, conséquence logique, ma présence sur le site devenait de plus en plus anémique.
Il faut dire que beaucoup de paramètres peuvent influer sur la motivation de n’importe quel auteur : le manque de temps (surtout pour un passe-temps aussi chronophage), un intérêt au final secondaire pour cet art, le sentiment de se retrouver coincé dans un cadre aussi restrictif que celui de la fan-fiction, la difficulté de se retrouver dans une série qui semble perdre peu à peu ce pour quoi on l’aimait, voire simplement un changement d’état, de personnalité, qui fait que l’on passe à autre chose.
Pourtant, régulièrement, je me disais : "Il faut vraiment que je l’écrive cette fiction. Allez ! Motive-toi un peu ! Une dernière ! ". Et il suffisait juste d’un petit stimulus pour voir l’étincelle de l’écriture se remettre à briller : repasser sur le site et relire une fic, lire autre chose ailleurs ou ne serait-ce simplement avoir une pensée, comme ça. Mais alors, invariablement, le feu ne prenait pas, rien, je m’en allais faire autre chose.
Ainsi, au bout d’un an de procrastination et d’échecs répétés, je pense pouvoir désormais le dire clairement : il est très improbable que je ponde à nouveau un texte sur ce site un jour. Donc bon, autant acter définitivement la chose.
Néanmoins, je n’avais pas envie d’aller crever dans un coin un silence comme n’importe quel vieux chat sans au moins dire au revoir. Je pense valoir mieux qu’un vieux chat, et être plus poli. Parce que n’empêche, j’estime avoir été chanceux, chanceux d’avoir été plus que correctement lu (plus de 300 personnes auraient potentiellement lu "Klutu" en intégralité et environ 700 se seraient tripoté le jagon devant "Omégasme" !), chanceux d’avoir été soutenu, chanceux d’avoir été accepté et respecté dans cette communauté qui est, disons-le bien, globalement très positive.
Grâce à vous, j’ai pu apprendre moult choses sur l’écriture et affuter ma plume, bien qu’elle se retrouve désormais au placard. Mais ce fut aussi l’occasion de faire de très nombreuses rencontres, virtuelles ou IRL, parfois très bonnes, d'autres fois pas vraiment (des cas exceptionnels cependant), mais qui m’ont toujours enrichi au moins en quelque chose.
Ainsi mon chant du cygne se fera dans les remerciements : merci à tous ceux qui m’ont lu, qui m’ont soutenu, qui m’ont fait part de leur ressenti, en bien ou en mal sur mes textes. Et merci aussi à l’équipe du site qui donne de son temps pour le faire tenir debout ainsi qu’à ceux qui font vivre mlpfictions à leur modeste échelle, en écrivant, en traduisant, en relisant, en commentant et en s’abonnant. J’ai lu ici beaucoup d’excellents textes, vu beaucoup d’auteurs incertains s’améliorer de manière notable en profitant du soutien de la communauté donc gardez le feu et entretenez-le bien. Et au pire, je pourrai toujours essayer de me rendre disponible si l’on vient à me demander directement quelque chose mais désormais, ce sera tout.
Sur ce, je vous dis à la prochaine, en vous souhaitant de toujours trouver la force nécessaire et en vous remerciant une dernière fois.
Brocco

Raxacoricofallapatorius 37 356

Dur dur d'être un Brony...

Joyeuse Veillée Chaleureuse !!
Des bisoooous !

BREF.
 
Un article un peu spécial, où je vais vous raconter quelque chose de plutôt désagréable 
qui peut arriver à un Brony..
 
Donc, je pense que vous êtes au courant, c'était Noël il y'a de cela quelques jours...

Comme beaucoup, j'étais avec ma famille! Donc tout se passe bien, je
vais chez ma famille maternelle, nickel, chez ma famille paternel, tout se passe bien...
JUSQU'A CE MOMENT ! 
 
Je vous explique le drame : J'ai demandé à ma tante le Tournevis Sonique du Docteur ( le 11ème pour être précis ), et ma mère dit, en trouvant l'objet bizarre : "Tu as des goûts pas très communs toi" et mon frère lance le sujet des bronys.
Je me suis littéralement fait ridiculisé pendant 10 minutes, sans avoir d'arguments. Ca y allait de partout entre les "Tu es gay ?" "C'est pour les enfants" "C'est pour les petites filles" et autres remarques sympathiques.
Et je ne savais pas quoi répondre, vraiment... J'ai presque eu honte d'être un Brony à ce moment ! 
Je ne suis pas un Brony depuis très trèèès longtemps (quand même 1 an mais bon), alors j'aimerai savoir, comment est-ce qu'on peut répondre à ce genre de brimades ? Je pense bien avoir besoin de vos conseils pour l'année prochain !
Et puis, je ne suis sûrement pas le seul à qui cela peut arriver !
 
Sur ce, des Bisous partout ( enfin.. ) !

Rosycoeur 22 193

Juste une pensée rapide sur les commentaires, car j'ai du temps à perdre


J'adore les notifications.
J'ADORE les notifications.
 
Donc à chaque fois que je vois un numéro entre parenthèses dans après mon pseudo, je ressens un petit quelque chose. Je ne m'abonne jamais, car je suis une sale égoïste qui préfère recevoir des notifications quand ça me concerne.
 
Mais s'il y a bien quelque chose qui me paraît le plus génial, le summum des notifications, c'est quand j'apprend que quelqu'un vient de commenter un de mes écrits. La joie est de courte durée, le temps que je lise le commentaire, mais ça doit être le moment le plus excitant.
 
Hélas, on préfère s'abonner et mettre des coups de cœur. Je vois plus des "s'est abonné(e)" et "a ajouté à ses favoris l'une de vos histoires" que le magnifique "a commenté l'un de vos chapitres/histoires".
Pas que je m'en plaigne (même si à la façon écrite on le dirait bien), d'ailleurs j'en suis flattée. Mais c'est un peu frustrant de voir qu'un membre s'est abonné / mis un coup de cœur sans laisser un commentaire. J'ai envie de dire "Mais commentez sérieux ! Même un j'aime bien continue me fera plus plaisir".
 
Alors j'ai réfléchi, et j'ai constaté que c'est vrai que c'est plus difficile de réfléchir à un commentaire que d'appuyer silencieusement sur des boutons, mais je pense que ça vaut mieux le coup. On peut s'abonner ou mettre des coups de cœur facilement, mais encourager directement par écrit est plus motivant.
 
J'aimerais vraiment recevoir une critique négative, même si ça me piquera sûrement un peu.
 
M'enfin, donc voici une pensée rapide.
 
PS : Je m'excuse à ceux dont j'ai "snobé" les commentaires. J'ai failli prendre la mauvaise habitude de ne répondre qu'aux commentaires qui semblaient intéressants. Il faut toujours prendre en compte tous les commentaires et au moins remercier ceux qu'ils les ont écrits, même s'ils sont courts.

Raxacoricofallapatorius 32 335

Votre type de fiction favori ?

AUBERGINE !
Aubergine aussi ici.

 
BREF.
 
Bon eh bah, que dire que dire ? Tout est dans le titre non ? Mais bon !
Suite à l'article de Rosycoeur que je vous conseille d'aller voir Juste la ! si ce n'est pas déjà fait, je me suis posé la question suivante : 
 
Parmi tous ces styles d'oeuvres ici, laquelle est celle qu'on aime le plus ? Et comme si y'a que moi qui répond bah ça va pas être très très instructif, je vais mettre un lien vers un sondage ( fait par mes soins, et ouais ! )
 
Le sondage juste ici !
 
Je vous invite à y répondre avant de passer à la suite, parce que oui, y'a une suite !
 
 

 
Interro surprise !
Parce que oui, c'est bien de savoir quel est le type de fiction favori, mais le mieux,
c'est de savoir pourquoi !
 
Alors maintenant que vous avez répondu au sondage ( VOUS Y AVEZ REPONDU N'EST-CE PAS ?! ), je vous invite aussi dans les commentaires à dire pourquoi vous aimez tel ou tel style ! 
 
Et si ça vous amuse, aussi dire lequel de ces styles vous aimez le moins :) 
 
Sur ce.... ALLONS-Y !!!
 
Ou plutôt Allez-y, mais ça gâche tout après :o

Lumino 0 116

Petite info

Ceci ne concerne que ce qui s'intéresse u suive ma dernière fiction: "La guerre des magie"
Si vous regarder un peu vous devez voir qu'un chapitre sort entre 1 à deux semaine après le précédent mais cette fois ci ce ne sera pas le cas, le chapitre 4 ainsi que le 3.5 sont en cours d'écriture mais je décide de prendre une pose afin de profiter des vacance avec mes proches, de plus à la suite je serais pris retardant encore la sorti.Voila c'était juste pour vous informer et éviter que vous ne vous demandiez si j'avais abandonné cette fic, sur ceux BONNES FÊTES A TOUS !!!

Raxacoricofallapatorius 22 342

Pourquoi poster ses fanfictions ??

Je n'ai rien à dire.
Mais comme je viens de dire que je n'avais rien à dire alors j'avais quelque chose à dire.

 
BREF.
 
Suite à un commentaire que j'ai reçu dans mon article précédent, 
je me suis posé une question (encore).
A laquelle il m'est impossible de bien répondre avec un avis personnel.
 
Qu'est-ce que les auteurs attendent en postant leurs fictions ici ?
 
N'étant pas auteur, je peux pas vraiment répondre...

 
CEPENDANT...
Je vais tout de même apporter des hypothèses ( Ouais faut quand même que je
foute ma merde hein ._. )
 
1. POUR LA GLOIRE ET LE SUCCÈS ÉTERNEL !
2. Pour s'améliorer peut-être ?
3. Pour faire plaisir aux autres.. De façon.. Hmmmm.. Littéraire. N'y pensez même pas °^°
4. ~ Pour le travail ! Pour le travail ! J'aurais j'aurais le droit de t'enfoncer mon attiBIIIIP ~
 
En tant que fanficer, j'aimerai bien avoir votre avis sur le sujet ! ( s'il-vous-plait ? )
Sur ce... ALLONS-Y !
 
Je devrais penser à mettre moins de majuscules moi.. OU PAS.
 
 

LazyPencil 17 236

Les plaisirs coupables

Aujourd'hui, j'aimerais aborder les plaisirs coupables. (Si le moteur de recherche de notre cher site fonctionne correctement, il n'existe pas d'articles sur le sujet, mébon, corrigez-moi au cas où).
D'abord, commençons premièrement par une introduction par le début. Un plaisir coupable, c'est quoi ? Wikipédia, dans son infini savoir, nous propose la définition suivante :
A guilty pleasure is something, such as a film, a television program or a piece of music, that one enjoys despite feeling that it is not generally held in high regard, or is seen as unusual or weird.
Fashion, video games, music, theatre, television series, films, food and fetishes can be examples of guilty pleasures.
 
Apparemment, le savoir infini ne vient pas avec la connaissance du français. Traduisons :
Un plaisir coupable est quelque chose, comme un film, un programme télé ou un morceau de musique, que l'on apprécie malgré le sentiment qu'elle n'est pas tenue en haute estime, ou est vue comme inhabituelle ou étrange.
Une mode, des jeux vidéos, des musiques, du théâtre/cinéma, des séries télés, des films, des aliments et des fétiches peuvent constituer de bons exemples de plaisirs coupables.
 
Malgré l'aspect peut-être un peu présomptueux de la deuxième partie de la définition proposée, je pense qu'elle résume bien l'idée. Un plaisir coupable, c'est le sentiment quand on est devant une oeuvre et qu'on se dit : 
 
"C'est tout pourri, je sais que c'est tout pourri mais j'aime quand même."
 
Ce qui, de mon point de vue purement personnel, n'est pas à confondre avec le sentiment ressenti devant un bon gros nanar, qui serait plus du genre :
 
"C'est tout pourri, je sais que c'est tout pourri. Tout le monde sait que c'est tout pourri. Rions-en tous ensemble."
 
Le plaisir coupable, contrairement au nanar, implique une certaine forme de respect de la part de celui qui le ressent. Un respect et une appréciation sincère intervenant au niveau purement émotionnel de celui qui éprouve ce plaisir coupable. Souvent, on ne sait pas d'où provient exactement cette appréciation qui peut donc nous paraître illogique, primitive voire honteuse.
 
Par définition, un plaisir coupable nécessite de se faire comme supposition que l'objet de notre appréciation est usuellement non-orthodoxe, que cette supposition soit vraie ou non, car en effet : comment savoir si quelque chose est "normalement" acceptable ou non ?
Je ne me risquerais pas ici à définir la normalité autrement que par les images et stéréotypes présentés par exemples par les médias grand public, pour simplifier. Mais dès lors, toute oeuvre ne présentant pas une structure en trois actes avec progression du personnage principal mâle à travers aventures, romances et sacrifices pourrait être un plaisir coupable.
La définition est donc très subjective et notamment dépendante du point de vue de l'acceptable de chacun. On pourrait tenir la même réflexion avec une normalité plus représentée par la voix du plus grand nombre, par exemple.
 
Egalement, il pourrait sembler intuitif de penser que plus une personne s'intéresse à juger une oeuvre par sa qualité objective, plus elle aura de difficulté à assumer ses plaisirs coupables, ceux-ci allant à l'encontre de son jugement objectif. Je ne pense pas qu'un tel raccourci soit particulièrement juste mais je plains les éventuels qui se comportent de la sorte.
Par contre, il peut être gênant de tomber dans l'excès inverse et systématiquement qualifier une oeuvre que l'on a fortement apprécié d'excellente, que l'on puisse fournir des raisons valables pour l'entendement moyen ou non.
 
L'idée principale que j'essaie, malhabilement peut-être, d'évoquer ici est que chacun d'entre nous apprécie certaines œuvres ou certains types d’œuvres sans raison logique et qu'il serait dommage de tomber dans un des excès nous faisant parfois ressentir trop de honte ou pas assez de retenue.
 
 
Je vous invite donc à réfléchir dans les commentaires à :

un plaisir coupable qui vous à un jour fait honte mais que vous êtes prêt à assumer aujourd'hui.
un plaisir coupable que vous pensiez innocent et qui a suscité une certaine forme d’incompréhension autour de vous.
d'autres plaisirs coupables que vous aimeriez mentionner.

... tout en restant autant que possible dans le domaine de la fiction et du SFW pour ne pas se faire taper les sabots par notre vigilant et vénéré staff. Merci de bien vouloir jouer le jeu ^^
 
Et bien entendu, c'est à moi d'ouvrir le bal. :D
Nous disions donc :
 

Human in Equestria, plus précisément Human to Pony. J'aime bien les histoires de type poisson hors de l'eau dans lesquelles un personnage se retrouve dans un univers et/ou un corps étranger, ce qui lui demande de s'adapter et lui permet de voir le monde d'un autre œil. J'avais du mal à assumer à cause de l'aspect très "self-insert" et "souhait dissimulé" qui ont tendance à se dégager de ce genre d'histoires.


les fanfictions NSFW de façon générale. Parce que c'est des poneys, je suis sensé trouver ça dégoûtant ? Alors comment ça se fait que je trouve ça mignon? :o

 
Voilou, c'est tout pour moi. A vous de jouer :)
 
 
 
 
 
 

Raxacoricofallapatorius 26 368

Au final, c'est quoi une bonne fanfiction ?

J'utilise très peu les agrapheuses
Je fais souvent une faute au mot agrafeuse.

 
 
BREF.
Tout ce qui va suivre n'est que mon avis personnel !
 
 
Actuellement, je suis en stage, et faut le dire, je me fais Ch*er. Alors quoi de mieux, quand on a fini tout ce qu'on doit faire, que d'aller sur MlpFictions ? Bon, ok, pleins de choses, mais m'énervez pas !
 
Donc je lisais quelques fictions, et je me suis alors posé une question !
Qu'est-ce qui fait d'une fanfiction, une bonne fanfiction ?  J'ai alors commencé à réfléchir ( c'est rare. Je crois. )
 
J'ai pensé à plusieurs "hypothèses" que je vais un peu détailler.

 
1- Les thèmes abordés.
Pour moi, la réponse est non, ça ne rend pas une fiction "bonne"( je le met en gras pour dire que je suis déterminé. En mode.. Agrouwh )
Forcement, ce n'est qu'une question de goût ! Beaucoup de personnes sur ce site n'aiment pas le HiE, pour autant, une fanfiction HiE peut être très bien !
 
2- La longueur.
Bien que, la encore, c'est aussi une question de goût, il y'a autre chose. Car plus une fanfiction va être longue, plus on va apprendre à connaître le personnage, s'attacher à lui mais aussi à bien poser le décor, l'univers ! Pourtant... Il y'a des one-shots courts très appréciés.
 
3- Le travail.
Est-ce que une fanfiction très travaillé est forcement meilleure qu'une fic' faite en 1 heure ? Oui.
Et non.

 
 
Ça tourne en rond, n'est-ce pas ?
J'écris, j'écris et j'écris, puis je me pose et je me dit.. Mais, Raxacoricofallapatorius, est-ce que
tu sais ce que c'est une bonne fanfiction au moins ?
Non.
 
C'est vrai ça, au final, la question c'est pas, qu'est-ce qui rend une fanfiction bonne, mais plutôt, qu'est-ce qu'une bonne fanfiction. Est-ce que c'est une fanfiction vue plus de 2000 fois ? Une fanfiction qui fait beaucoup parler d'elle ? Une fanfiction qui nous fais rire, rêver, réfléchir ? Une fanfiction qui nous donne envie de toujours voir la suite, dont on ne se lasse jamais ?
J'en sais rien, vraiment. Et vous, c'est quoi votre avis ? D'après vous, c'est quoi, une bonne fanfiction ?
 

Nouveau message privé