Fond: Simple generous gifts par Devinian

Comment créer un bon personnage OC? Aller aux commentaires
08 décembre 2016

 

 

Comme la plupart d’entre vous le savent, le monde de la création n’a jamais été quelque chose d’aisé.

Il y a toujours des moments difficiles à franchir, des vides, ou des pages blanches qui s’accumulent sans que nous puissions avoir le  moindre contrôle. Il y a des moments de remise en question, évidemment. Puis des envolés lyriques, des idées qui s’enchainent, et enfin le sentiment d’avoir accompli quelque chose de grand  qui nous faire dire : « Ca y est j’ai réussi ».

Créer est un travail à plein temps. Cela ne s’invente pas, et il nous faut nous plonger tout entier dans cet engrenage sans quoi notre œuvre ne sera pas totalement achevé. Il nous faut donner notre meilleur, mettre de notre amour et de tous nos sentiments pour réussir à toucher le lecteur, mais avant tout : nous-mêmes.

Ce travail, très dur à tenir car plein de complexité, nous touche en tant qu’écrivains-créateurs.

Sur cette plateforme, comme sur différentes autres (fanfiction.net, fanfic, etc…), nous mettons en avant nos histoires,  ainsi que nos ressentis et points de vues sur différents personnages. Ensemble nous créons des œuvres, plus ou moins longues, ayant plus ou moins de succès, mais c’est bien de NOUS qu’il s’agit.

Alors, j’aimerais aujourd’hui vous parler d’un des tenants de nos créations à tous : les personnages inventés, aussi appelés OC (Original Character = personnages issus de l’extérieur).

 

        En tant qu’étudiante en arts du spectacle, il m’est très souvent demandé de créer un contenu original  grâce à tout ce que j’apprends sur les arts cinématographiques et théâtraux. En plus de cela, j’ai toujours eu un… intérêt assez mitigé pour ces personnages, sortis de la tête des autres personnes. J’ai eu une époque où je ne lisais que des fictions avec des histoires autour de personnages inventés… puis le dégoût s’est installé au fur et à mesure.

 Pourquoi ça ? Pour de nombreuses raisons. Et je doute être la seule à avoir eu ces désagréables expériences de personnages bâclés, surpuissants, si parfaits qu’ils rayaient le parquet rien qu’en apparaissant. Cherchez au fond de votre mémoire, je pense que comme moi, vous vous souviendrez d’un de ces OC, qui vous a agacé, traumatisé, voir même tant marqué qu’un frisson d’horreur vous prend au tripes dès que la case « OC » est activée sur une fiction.

 Et c’est entre autre pour éviter de nouveaux traumatismes que je me présente à vous avec cet article.

 

A toi jeune écrivain(e) souhaitant créer son propre personnage, écoute les conseils d’une artiste en devenir (ou alors exprime moi ton avis dans les commentaires) qui espère pouvoir t’aider à créer ton expérience. Lis bien cet article, peut être qu’elle t’apportera quelque chose, en tout cas je l’espère.

 

/!\ Que ce soit clair, mon but est de vous donner les bases. Je pense qu'après cela, chacun à sa manière de créer, et je crois également qu'à vous donner une façon beaucoup trop poussé, je pourrais tuer votre créativité. Donc ne vous attendez pas à un article extrêmement profond qui vous dira comment choisir une couleur une caractéristique.

 

 

I - Les questions primaires

L’ébauche d’un personnage est très souvent le point déclencheur d’une idée. Par un concours de circonstances, il peut naître en chacun une sorte d’image floue, sans réelle consistance. Très souvent, c’est le physique du personnage qui vient en tête, comme une évidence… Et c’est à partir de là, qu’il faut éviter le piège.

Avant de commencer à écrire l’histoire, d’imaginer ses interactions avec les autres personnages, il faut ABSOLUMENT se poser ces trois questions :

 

  • Qui est-il ?

La chose qui vient le plus rapidement en tête dans la plupart des cas, c’est le physique. Moi-même j’ai toujours eu le physique de mes OC’s en tête avant tout le reste (spécial non ?)…. Mais, il ne faut pas en oublier le plus important pour un personnage : son identité. Comment s’appelle t-il ? Quel âge a-t-il ? A-t-il un travail ou des études ? Quelle est sa place dans la société ?

Il est primordial que chaque créateur se souvienne que ce qui importe le plus concernant un personnage…Ce n’est pas son physique, sa superficialité… Mais ce qu’il est au fond. Qu’il soit beau, moche, petit, grand, avec un grain de beauté sur la croupe, en soit, tout le monde s’en fiche. Par contre, son nom et sa personnalité sont des choses déterminantes. Que PERSONNE ne doit jamais négliger.

 

  • Quel est son background ?

Une fois l’identité du personnage défini, il faut s’intéresser à quelque chose de plus profond : le passé. Car oui, un personnage ne peut pas surgir de nulle part, et même si ce dit « passé » ne sera jamais évoqué, il doit être clair dans la tête du créateur.

Les épreuves par lesquelles un personnage passe, le forge mais explique également pourquoi il est devenu celui qu’il est dans votre fiction. Et c’est pourquoi aucun détail du passé ne doit être négligé : dans quel contexte a-t-il grandi ? Qui sont ses parents ? A-t-il des frères/Sœurs ? A-t-il vécu des moments traumatisants ?

Ne négligez jamais le background… Car comme vous, votre personnage doit être un chemin qui l’a conduit jusque là.

 

  • Quel est son but ?

Evidemment… Une fois ces questions réglées, il faut encore s’intéresser aux motivations du personnage. Pourquoi est-il là maintenant ? Dans quel direction s’oriente t-il ? A-t-il une fin ?

Oui, il faut prévoir la fin de la fiction, ou en tout cas, la finalité du personnage dans le cadre de la fiction. C’est extrêmement important d’avoir une idée claire du passé, du présent, et du futur du personnage. Cela aidera à garder une cohérence par rapport à ce dernier. Le pire qu’il puisse vous arriver, c’est de vous perdre dans vos envies sans réels liens, ne l’oubliez pas.

 

 

 

II - L’univers et les personnages autour de l’OC

 

  • L’univers + Contexte

S’il y a bien une chose à ne pas négliger une fois l’idée du personnage claire dans l’esprit… C’est l’univers dans lequel il évolue. A quelle époque ? Quelles technologies existent ? Quel régime ?

Il ne faut pas perdre de vue ce principe : « Le personnage le plus cohérent, s’effondrera si les bases de son univers sont bancales ». Rien ne sert d’écrire un personnage incroyablement bon, si c’est pour bâcler tout ce qu’il y a autour de lui.

Alors n’oubliez pas que de votre personnage vous devez aller à la généralité, à ce qu’il y a comme innovation ou non autour de lui. Cela doit être fluide, claire dans votre façon de décrire les lieux et la mentalité qui englobent l’univers dans lequel il évolue pour la fiction.

 

  • Relations avec les autres personnages

De l’univers… vient l’une des plus grandes questions : quelle relation a-t-il avec les personnages déjà existants ? Pour cela, vous devez déjà vous remémorer le caractère des personnages avec lesquels vous souhaitez faire interagir votre OC. N’oubliez pas le l’OOC (Out Of Character = éloigné du personnage original) guette avec voracité la moindre de vos erreurs.

Pour repartir sur les questions que vous devez vous posez, n’omettez aucune de ces dernières : Comment a-t-il rencontré les autres personnages ? Comment leur alchimie, leur indifférence ou leur haine s’est-elle construite ? Par rapport à quoi cela est-il dû (leurs opinions ? Leurs caractères ? etc…) Quels sont les liens qui les unis et les éloignent ? Quelle évolution lors de la fiction ?

Là encore, le passé, le présent et le futur sont toujours primordiaux.

 

 

III. Concernant l’auteur (s'applique à la fiction en générale)

 

  • Prendre son temps

Un personnage est souvent l’enfant d’une impulsion (tout comme peut l’être une fiction d’ailleurs). Une idée surgit, et BOOM il faut créer une fiction, s’empresser de tout rédiger, et terminer dans la soirée avant que l’idée ne foute le camp… Et c’est souvent là que vient l’erreur. A écrire trop rapidement, on oublie des choses, des détails et des points qui risqueraient de devenir de grands vides scénaristiques.

Alors par pitié, prenez votre temps. Vous n’avez pas un train à prendre, vous pouvez vous poser et réfléchir, ce n’est pas un examen noté.

 

  • La relecture

Oui, oui je sais. Ce point-ci doit être le plus connu de tous. Mais ce n’est pas seulement pour des fautes d’orthographes qu’il faut se relire. Non il a aussi bien plus important : la cohérence. Voyez, lorsque vous écrivez sous l’effet de l’inspiration, lorsque vous êtes pris par sa plume et que les lignes s’enchainent… Vous êtes capables d’écrire des phrases n’ayant plus aucun sens. Moi-même cela m’arrive assez souvent. C’est pourquoi il est primordial que vous relisiez vos chapitres et tout le reste afin de vous assurer une cohérence continuel dans vos idées.

Mais là encore il vous faut prendre votre temps. Que voulez-vous, tout est lié dans l’univers de la création !

 

  • Le plaisir d’écrire

Avant toute chose n’oubliez jamais que vous écrivez pour vous. Certes, vous faites également plaisir aux autres en leur offrant tout un pan de votre univers… Mais c’est vous que vous devez avant tout ravir. N’écrivez pas pour respecter des délais, n’écrivez pas non plus alors que vous répugnez à l’idée de taper la moindre ligne, ou pour faire plaisir à un lecteur très très actif… Faites-le à votre rythme, et pour vous.

Beaucoup de gens ont étés dégoûtés à force de ployer sous la pression des demandes ou parce que des commentaires désobligeants ont tués la créativité à sa sortie du cocon.

Ne soyez pas de ceux-là. Je ne lirai peut être pas vos fictions mais sachez que je vous respecterai et vous admirerai pour le simple fait d’avoir osé quelque chose de votre main. Vous avez l’ébauche d’un talent, à vous de l’entretenir à votre rythme pour en fait une part intégrante de vous-même et une passion dévorante.

Je ne le dirai jamais assez… AMUSEZ-VOUS ! Riez, pleurez, souriez, doutez, tentez absolument tout ce que vous voulez. Parce que si vous le pouvez, et que vous le faites pour vous, le spectateur ne pourra que ressentir votre amour pour ce que vous écrivez.  

 

 

Après cela... Il ne me reste plus qu’à espérer que ce petit article ai pu vous aider, ou au moins vous motiver à poursuivre sur votre lancée. 

 

_____________________________________________________________________________________________

 

HOP HOP HOP ! Avant de partir  retourner à vos grandes et incroyables aventures, j’aimerais vous faire une petite proposition. C’est un exercice qui peut être aussi intéressant pour vous que pour moi et qui vous permettra d’avoir un « exemple » de mauvais OC.

J’ai retrouvé il y a peu des anciennes fictions, et évidemment des anciens OC… J’ai absolument tout relu, avec une grande honte et un petit rire amusé par mes propres débuts. Et puis je me suis dit que peut être cela serait intéressant de mettre sur un article le résumé global d’une de mes fictions et d’une de mes OC, en y ajoutant mes commentaires et mes questionnements actuels. Je pense que cela me permet non seulement de relativiser par rapport à ce que j’écris maintenant ET surtout de me rendre compte de mon évolution, tout en vous proposant une analyse sans risquer de blesser quelqu’un puisqu’il s’agira de moi.

 

Qu’en pensez-vous ? Pour ? Contre ? Rien à faire tant qu’il y a des poneys ?  Je vous en prie l’espace commentaire est votre !

A vos claviers mes ami(e)s, moi je retourne à mes révisions pour les partiels.

Pour donner votre avis, connectez-vous ou inscrivez-vous.

Mikool
Mikool : #44685
Illheart11 décembre 2016 - #44580
... Je suis nulle aux devinettes de toute manière x)
nin c ok de toute façon c rare c OC l'a
Il y a 2 mois · Répondre
Illheart
Illheart : #44580
Mikool11 décembre 2016 - #44577
non, un draconequus
... Je suis nulle aux devinettes de toute manière x)
Il y a 3 mois · Répondre
Mikool
Mikool : #44577
Illheart10 décembre 2016 - #44572

Laisse-moi deviner... serait-ce un humain?!
non, un draconequus
Il y a 3 mois · Répondre
Illheart
Illheart : #44572
Mikool09 décembre 2016 - #44567
Mon OC que je m'imagine n'est ni poney ni griffon ni ane ni dragon ni changelin ni yak non

Laisse-moi deviner... serait-ce un humain?!
Il y a 3 mois · Répondre
Illheart
Illheart : #44571
Plénitude09 décembre 2016 - #44566
Shameless plug : [lien] c'est un vieil article, et je crois que j'avais ajouté d'autres remarques lors du panel des Bronydays 2015.

Comme l'ont dit beaucoup de monde, ton article pose des bases mais je pense que tu survoles beaucoup de choses et certaines de tes parties mériteraient presque plusieurs paragraphes, notamment la construction de l'identité et ce sur quoi on doit se concentrer. Après, je considère que ta dernière partie sur l'auteur a plus à voir avec la fanfic en général que ton sujet précis mais tes conseils sont importants, effectivement.

Continue comme ça, c'est toujours plaisant de voir des sujets intéressants discutés :)
Je ne fais justement que poser les bases. J'ai vu de nombreux articles qui détaillés le processus (comme le tien), c'est pourquoi je n'ai pas vocation à faire de même. J'avais seulement envie de donner une sorte d'ébauche afin que les futurs créateurs puissent au moins avoir une idée des points à travailler avant de se lancer dans l'écriture totale.
Merci pour ton encouragement, j'en tiens compte. :)
De même, merci pour ton sympathique commentaire!
Modifié · Il y a 3 mois · Répondre
Mikool
Mikool : #44567
Mon OC que je m'imagine n'est ni poney ni griffon ni ane ni dragon ni changelin ni yak non
Il y a 3 mois · Répondre
Plénitude
Plénitude : #44566
Shameless plug : [lien] c'est un vieil article, et je crois que j'avais ajouté d'autres remarques lors du panel des Bronydays 2015.

Comme l'ont dit beaucoup de monde, ton article pose des bases mais je pense que tu survoles beaucoup de choses et certaines de tes parties mériteraient presque plusieurs paragraphes, notamment la construction de l'identité et ce sur quoi on doit se concentrer. Après, je considère que ta dernière partie sur l'auteur a plus à voir avec la fanfic en général que ton sujet précis mais tes conseils sont importants, effectivement.

Continue comme ça, c'est toujours plaisant de voir des sujets intéressants discutés :)
Il y a 3 mois · Répondre
Illheart
Illheart : #44564
Sangohan3809 décembre 2016 - #44557
Je rejoins un peu ce que dit Acylius sur l'importance des actions du personnage. Je suis prêt à accepter un personnage "trop d4rk mais on sait pas trop pourquoi" si les actions de celui-ci sont cohérente.
Et surtout qu'il s'intègre bien dans l'univers autour duquel il évolue.
Par exemple un cyborg qui arrive en Equestria par un portail interdimensionnel ça ne me gène pas. Qu'il soit Gary Stu et défonce toute les menaces, ça ne me gène pas. Par contre que toute la fiction se base dessus et que le seul rapport avec la série se limite à "je vous protège", ça me dérange. Ça fait passer à la trappe tout ce que l'univers à mis en place pour lui laisser la vedette.
Je suis d'accord.
Ce que je veux dire par le background, c'est qu'au moins dans la tête de l'auteur ça doit être clair. Je crois que je l'ai précisé d'ailleurs dans l'article. Je sais très bien que certains auteurs n'évoqueront jamais le passé dans leur fiction et qu'on peut s'en ficher, mais je pense qu'il est très important que le chemin et les actions passés aient un parcours précis dans la tête. Après ce n'est que ma façon de penser.
Il y a 3 mois · Répondre
Illheart
Illheart : #44563
Rosycoeur09 décembre 2016 - #44560
Article intéressant. Souvent, j'ai l'impression de plus développer les "background ponies" que mes propres perso mages. J'ai l'impression que la Rainbow Dash de ma fanfic (bon, elle ce n'est pas un poney de fond) est bien plus approfondie que ma principal OC Grêlegraine. Mais bon, Rainbow n'est même pas une OC.

Aussi, dire que des pouvoirs cheatés un passé tragique sont clichés finit par devenir... du cliché. Ils ne sont pas mauvais en soi.

On peut avoir un OC alicorne qui est capable de détruire des météorites qui font dix fois sa taille rien qu'en les frappant du sabot. C'est plausible si c'est par exemple une entité qui doit protéger la Terre des astéroïdes... ça sonne vraiment comme du troll mais c'est une raison. Avoir beaucoup de pouvoirs doit être justifié. L'OC a t-il un rôle important dans le monde ? S'est-il entraîné à mort jusqu'à devenir extrêmement puissant après une mauvaise expérience ?

J'aime créer des personnages OP, et regarder - même si c'est rare - du contenu où les Mane 6 sont des godlikes. Je pense aussi qu'il est important de se souvenir que grands pouvoirs impliquent grandes responsabilités.

Sérieusement, c'est ahurissant de voir un griffon alicorne se promener tranquillement à Ponyville alors que tout le monde a une idée de l'étendue très grande de ces capacités. On tolère les Mane 6 même si elles sont très puissantes "au niveau de l'harmonie", mais sinon quand il n'y a pas de mal ce sont des juments très sympathiques. Oui, exact il y a une alicorne parmi elles mais tout le monde sait que c'est une princesse couronnée.
Il y a aussi le cas de Discord, mais je pense qu'il ne fréquente que Fluttershy.

Quand au passé tragique. Imaginons : alors qu'il n'était qu'un bébé, un hybride changeling-draconequus (changeons un peu) voit ses parents mourir devant lui, tué par le grand méchant. Suite à ça il a vit dans la misère torturé et rejeté de tous, jusqu'à qu'à rencontrer un certain étalon.

Ok. Pourquoi pas.

Mais imaginer pouvoir mettre ensemble un passé sombre à verser des larmes avec une personnalité enjouée, juste et amicale, c'est absurde. Avec une histoire comme ça, on ne peut obtenir qu'un personnage renfermé avec des mœurs de sauvage.

Rien n'est noir ni blanc. Il faut toujours des points de lumière dans un passé.

M'enfin, je commence à aborder des choses que je n'arrive pas trop à expliquer.

Je ne vois pas de problème au anti-héro d4rk, je crois. Du moment qu'il a une personnalité et qu'il ne se lie pas d'amitié immédiatement avec un gentil...

Je suis à court de mots.
Je suis d'accord avec toi sur les différents points que tu as énoncé. De toute manière, une idée en elle-même n'est jamais mauvaise au niveau de la création, le seul problème ça reste l'exploitation...
Mais je ne suis pas contre la surpuissance d'un personnage ou un passé tragique, vu comment sont construits mes personnages ce serait idiot de le reprocher aux autres.

Non en fait, j'en veux plus à ceux qui combinent tout: les pouvoirs surpuissants, le caractère parfait de princesse/prince, le passé tragique, la romance cul-cul sortant de nul part.... etc... Surtout si cela est mal exploité.

Du reste, je pense que tout peut donner une très bonne fiction.
Il y a 3 mois · Répondre
Illheart
Illheart : #44562
Toropicana09 décembre 2016 - #44559
Jé fé mon poné océ rgardé !

[lien]
Dark Rainbow Luna, la fille de Luna. Sa maman s'est faite mangé par Sombra et du coup elle s'est entraînée dans des cascades arc-en-ciel pendant 3000 ans et veut maintenant se venger à l'aide du pouvoir de ses chaussettes R34.

Plus sérieusement, l'article est pas mauvais en soit, ça donne des bases.
Pour ce qui est de la profondeurs, je dirais simplement qu'on peut lui en donner ou non suivant le contexte.

Je ne pouvais trop en faire, je pense que les bases sont importantes et que le reste, chacun le construit lui-même.
Je crois qu'à vouloir trop faire, j'aurai surtout créer le ras-le-bol.

Joli image en passant x)
Il y a 3 mois · Répondre

Quelques statistiques

L'article a été visualisé 300 fois depuis sa publication le 08 décembre 2016. Celui-ci possède 18 commentaires.

Signaler l'article

À propos

Je suis un adorable cookie, adorateur des fins tragiques. Fluttershy est ma waifu (du moins j'en rêve très souvent).

2 fictions publiées
6 chapitres publiés
71 commentaires publiés
13 notes données
2 articles

En savoir plus...

Abonnés (12)

NeroQuiet crystaltiger18 knightwinter333 KaitoKurayami emerlaus Églantine Hotaka Blackhoof Dhast Eko1870 rebelda Yoann95
Voir tous les abonnés

Nouveau message privé