Fond: Simple generous gifts par Devinian

The Snow on Her Cheek

Une fiction traduite par System.

Chapitre 36 - Postface

La pièce n’était pas décorée de manière très élaborée : mis à part quelques placards et le bureau, en face duquel Octavia et Vinyl étaient installées, il n’y avait rien d’intéressant ici. Des tas de diplômes couvraient les murs, assurant que le docteur que les juments avaient décidé de consulter était un vrai professionnel.

Quelques semaines étaient passées depuis leur mariage; mais le 'picotement' dans l’estomac de Octavia ne s’était pas estompé. Au contraire, cela la gênait au quotidien, et elle se réveillait souvent avec une terrible envie de vomir. Vinyl était affreusement préoccupée à propos de sa femme, et elle l’avait pratiquement emmenée de force chez le docteur pour passer tous les tests possibles.

Maintenant, elles étaient assises dans le bureau du docteur, attendant sa venue. Vinyl glissa un sabot réconfortant dans le dos de Octavia. « Ne t’inquiète pas, Tavi, je suis sûre que ce n’est qu’une sorte de virus ou quelque chose du genre, » elle essaya de calmer sa jument, qui, en réalité, avait bien moins besoin d’être calmée que la pianiste elle-même. « On s’en occupera facilement. »

La porte s’ouvrit brusquement, et un étalon brun portant une blouse blanche se pressa dans la pièce.

« Mademoiselle Philarmonica, je présume ? » adressa-t-il à la jument grise, en passant un sabot dans sa crinière noire.

« Madame Philarmonica, » corrigea doucement Octavia.

« Désolé, » s’excusa-t-il immédiatement, en sortant un dossier de nulle part à ce qui leur semblait. « J’ai tendance à me perdre dans le temps, vous savez ? » ricana-t-il, en étudiant les papiers.

« Est-ce qu’on vous connaît ? » demanda suspicieusement Vinyl, en observant la cutie mark en forme de sablier sur l’étalon.

« Je ne pense pas, » répondit le docteur. « Eh bien ! Félicitations, Madame Philarmonica ! » Son visage afficha un large sourire. « Vous êtes enceinte ! »

Les yeux d’Octavia s'écarquillèrent, et la mâchoire de Vinyl manqua de se décrocher. Après quelque instants d’un silence gêné la violoncelliste arriva finalement à formuler ses pensées correctement. « Mais comment ? » demanda-t-elle, la gorge sèche. « Je n’ai jamais été... avec un étalon avant... »

« Oh, ce n’est pas nécessaire. » répondit le docteur avec un clin d’œil. « Je vois que vous êtes mariées ? » Recevant une réponse positive de la part des deux juments, il continua gaiement. « Alors tout est clair ! Vous voyez, quand deux juments partagent une activité sexuelle, et... qu’une corne est impliquée... » Vinyl rougit furieusement et ferma ses yeux. « La... euh... jument 'receveuse' peut éventuellement tomber enceinte ! Cela ne nécessite que de l’amour et un peu de magie ! » conclut l’étalon brun avec un grand sourire.

« Alors... C’est vrai ? » demanda Octavia. « Je suis vraiment... enceinte ? »

« Eh bien, puisque vous n’utilisez pas de préservatif pour corne... » répondit le Docteur, ce qui provoqua un grincement de la part de Vinyl. « ...Et puisque les résultats des tests ne mentent pas, vous allez bientôt devenir mère ! »

A la grande surprise de Vinyl, Octavia laissa échapper un couinement de bonheur et la serra fort contre elle. « Héhé, Tavi ? Tu vas bien ? » demanda-t-elle, alors qu’elle se sentait elle-même sur le toit du monde : jamais de sa vie elle n’avait pensé devenir mère, étant filly-fooler, et tout...

« Vinyl, je suis si heureuse ! Je n’avais jamais pensé devenir mère un jour ! Je veux dire, je t’aime à la folie, mais Vinyl, un poulain! Juste, penses-y - notre poulain ! »

Vinyl était surprise. « Tavi, tu ne me croiras pas, mais je viens juste de penser à la même chose ! »

« Ça arrive, » dit soudainement le docteur. « Quand deux poneys s’aiment vraiment fort, leurs pensées coïncident parfois. »

Vinyl et Octavia rougirent un peu, mais acquiescèrent gaiement. Tout à coup, le sourire de Vinyl s’estompa un peu. « Tavi, il y a quelque chose qui me tracasse... » dit-elle doucement. « Ce que je veux dire, c'est que j’ai eu de très mauvais parents, et tu le sais... » Octavia acquiesça paisiblement et souleva le menton de sa femme. « J’ai peur, Tavi. Je ne sais pas si je serais capable de devenir une bonne mère... »

« Tu le seras... » dit Octavia avec un ton déterminé, sûre de ses paroles.

« Vous le serez, » ajouta immédiatement le Docteur, les juments se retournèrent vers lui d'un air surpris. « Mmh... Je veux dire... » Il se gratta l’arrière de la tête d'un air hébété. « Ce n’est pas que je puisse voir dans le futur, ou quoi que ce soit... » Ses yeux firent le tour de la pièce. « Oh ! Comment ai-je pu oublier ! Je, euh, j’ai une conférence qui m’attend ! Toutes mes félicitations, et au revoir ! » cria-il en se rapprochant de plus en plus de la porte à chaque mot ; il glissa finalement en dehors du bureau, ses bruits de sabot faisant écho dans le couloir.

Vinyl et Octavia se regardèrent avec un air confus. La violoncelliste gloussa et plaça un baiser sur le bout de la corne de sa jument. « Merci, Vinyl. Merci de m’avoir offert notre poulain. »

Vinyl rougit et laissa sortir un gloussement gêné. « Mmh, de rien ? Tu sais, je suis aussi très heureuse. » Elle sourit et embrassa Octavia.

Après quelques instants, elle se levèrent et trottèrent hors du bureau, leur bonheur brillait encore plus fort que le soleil dans le ciel.

« Tu sais, j’ai l’impression d’avoir déjà vu ce docteur quelque part... » dit Octavia alors qu’elles trottaient dans le couloir de l'hôpital.

« Ouais ! » s’exclama Vinyl. « C’est comme si on l’avait déjà rencontré quelque part... »

Les deux juments se dirigèrent vers la sortie, ainsi que vers un futur radieux. Le futur où ils seraient tous les trois. Le futur de leur famille.

***

Pendant ce temps, le docteur Redhoof entra dans son bureau, heureux d’annoncer la bonne nouvelle à la fameuse Octavia Philarmonica. « Madame Philarmonica, j’ai une excellente nouvelle pour vous ! Vous êtes encei- huh ? » L’étalon observa le bureau vide de toute présence. « Je suis pourtant sûr de leur avoir demandé d’attendre... » Il approcha de son bureau et jeta un coup d’œil au dossier ouvert. « Hmm. Je suppose qu’un infirmière a du leur apporter le dossier, et qu'elles sont parties heureuses étant donné les résultats des tests. Ce n’est pas la première fois que ça arrive, après tout. » Il gloussa, en regardant par la fenêtre.

« Ce n’est pas comme si un extraterrestre était venu ici et leur avait annoncé, hein ? »

~FIN~

Vous avez aimé ?

Coup de cœur
S'abonner à l'auteur

N’hésitez pas à donner une vraie critique au texte, tant sur le fond que sur la forme ! Cela ne peut qu’aider l’auteur à améliorer et à travailler son style.

Chapitre précédent Chapitre suivant

Pour donner votre avis, connectez-vous ou inscrivez-vous.

justabrony
justabrony : #35098
des préservatifs pour corne,le docteur et Octavia qui devient mère sa ressemble à du WTF...
Il y a 1 an · Répondre
System
System : #29508
@Jewel, content d'apprendre que tu n'as pas été rebuté par la faiblesse de la traduction (en fin de compte).
Il y a 1 an · Répondre
Jewel
Jewel : #29505
J'ai bien aimé la fiction. Elle est facile à lire malgré le fait qu'elle est assez longue.
Il y a 1 an · Répondre
Jewel
Jewel : #29504
J'ai bien aimé la fiction. Elle est facile à lire malgré le fait qu'elle est assez longue.
Il y a 1 an · Répondre
System
System : #21266
@Py7h0n, je n'ai qu'un regret et c'est celui de ne pas avoir eu la motivation pour traduire la préquelle et la séquelle.
Il y a 2 ans · Répondre
Py7h0n
Py7h0n : #21239
Les apparitions du Docteur me font beaucoup sourir ^^
Merci pour la traduction, il me semble pas t'avoir complimenté sur Frenchy-Ponies, mais en tout cas MERCI d'avoir pris la peine de traduire cette fic!
Il y a 2 ans · Répondre
Especiel
Especiel : #20838
au putain au putain au putain au putain au putain au putain au putain au putain au putain !!!!!!!!!!
Jai dévorer l'histoire et j'arrive pas a crire que le docteur y soit apparu !!!!! xD pour un incondicionelle de Raxacoricophalapatorius sa ma fait un bien fou de voir le docteur dans cette fic !!!!!
J'adore j'adore j'adore j'adore j'adore j'adore j'adore j'adore j'adore j'adore j'adore j'adore !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Il y a 2 ans · Répondre
Spirit
Spirit : #425
Une magnifique histoire ou j'ai même failli versé une larme sur la fin (c'est pour dire!) C'est ce genre d'histoire ou on voudrait que sa continue mais il faut une fin à tout ET C'EST une belle fin!
Il y a 3 ans · Répondre
ShiningParadox
ShiningParadox : #292
@SonsyDrop: il existe une suite à l'histoire mais non pas centrée sur Octa/Vinyl mais leur fille. Je n'ai cependant plus le titre en tête.
Il y a 3 ans · Répondre
SonsyDrop
SonsyDrop : #251
C'était absolument génial, une des meilleures histoires qu'il m'ait été donné de lire, mais trop courte à mon goût ( le mec jamais content xD ). Si l'auteur à une suite, je suis preneur c:
Il y a 3 ans · Répondre

Nouveau message privé